Booking & production
THOMAS WIESEL
THOMAS WIESEL
NOUVEAU SPECTACLE

Nouveau spectacle en 2023


 Après une tournée internationale avec son spectacle “Ca va” Thomas Wiesel prépare un nouveau spectacle pour 2023. Plus d’infos prochainement !

Depuis ses débuts en 2011, il parcourt les scènes de Suisse Romande et de francophonie, des théâtres aux festivals d’humour en passant par les repas de soutien de clubs sportifs. Il a également distillé des chroniques d’humour pour La Première, LFM, One FM, L’Hebdo et le Temps.
 
Dès 2014, il multiplie les allers-retours vers Paris, où il a notamment participé à la 8ème saison du Jamel Comedy Club sur Canal+, à l’émission Quotidien présentée par Yann Barthès sur TMC, ou encore à La Bande Originale avec Nagui sur France Inter. Il s’est également produit au Québec, à Londres, en Afrique du Sud ou en Belgique.
 
De février à juin 2018, entouré de la nouvelle génération d’humoristes romands, il décortique l’actualité dans Mauvaise Langue sur RTS1, premier Late Show en Suisse Romande qu’il anime avec son complice Blaise Bersinger. En 2019, il passe le flambeau à son acolyte, mais participe toujours à l’écriture des chroniques de l’émission
 
Début 2019, il s’attèle à l’écriture de Ça va, spectacle dans lequel il s’attaque à sa nouvelle cible : lui-même. Après plusieurs dates de rodage et une tournée en Suisse, Thomas Wiesel arrive à Paris et s’installe au Point Virgule en janvier 2020 où il joue à guichet fermé.  

​Influencé tant par le stand-up anglo-saxon que par Pierre Desproges, vous n’avez pas fini d’entendre parler de son insolence.

 

BOOKING

CLEMENCE BRACQ

clemence.bracq@wcomedy.fr

01 87 44 34 34
06 50 12 41 86

Actualités
Agenda

« Brillant et pince-sans-rire » « on sent la malice pétiller dans son regard et la mise à nu qu'il s'impose sur les planches force tout à la fois le respect et les zygomatiques. […] Une fantaisie contenue, associée à un art singulier du décalage dans la vanne, qui font mouche. » ​​- Le Parisien 

« Fin observateur de son époque, plume ultra-précise » « Un talent brut. » - Le Parisien

« Thomas Wiesel, Prince de l’auto-dérision » - France Inter – Par Jupiter 

« Flegme, ironie et punchlines acérées, le suisse Thomas Wiesel est devenu, en quelques années, ce que la scène helvète et francophone a produit de meilleur en matière d’humour. » « On suit cet asocial revendiqué avec plaisir, dans ses réflexions farfelues, (im)pertinentes et hilarantes sur la vie et sur lui-même.» - Télérama


 

Vidéos